L'Odyssée des savoirs

Ici sont traités toutes les sciences et les arts.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Néolithique

Aller en bas 
AuteurMessage
Allezlelosc_59
Quirite
Quirite
avatar

Nombre de messages : 73
Loisirs : Deux guerres mondiales, Guerre froide
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Le Néolithique   Ven 13 Avr - 14:50

Le néolithique
5000 - 2300 avant JC


Le néolithique est la 3ème grande période de la préhistoire après le paléolithique et le mésolithique.

Néolithique signifie "âge de la nouvelle pierre" (en référence à l'emploi de la pierre polie) et vient après l'âge de la pierre taillée mais cette distinction usuelle est fort controversée car le polissage n'est pas une invention néolithique ; il était déjà appliqué au travail de l'os par les hommes du paléolithique.

La véritable nouveauté du néolithique, est que désormais, le polissage s'exerce sur des roches dures. Cependant, bien que la préhistoire soit perçue comme l'âge de la pierre, l'homme a utilisé, pour son équipement, bien d'autres matériaux tels que le bois, l'os, l'ivoire ou le bois de cervidé.

1. Mode de vie

Le néolithique se caractérise par une véritable "révolution" dans le mode de vie de l'homme ; révolution qui intervient d'ailleurs plus tôt en Orient qu'en Occident. Il passe d'une économie de prédation (chasse, cueillette, pêche) à une économie de production (agriculture et élevage ). Progressivement, le mouton, le porc, la chèvre et le bœuf sont domestiqués.

Durant cette période, la surface cultivée est étendue. Les premiers grands défrichements se font à l'aide de l'herminette, du pic et de la hache, ou par la technique de l'écobuage : les arbres abattus sont brûlés sur place et la culture se pratique ensuite sur brûlis. Sa nourriture étant assurée l'homme a pu abandonner le mode de vie nomade.

Les hommes du néolithique construisent désormais des maisons qui "durent", regroupées en villages parfois fortifiés, et dont le territoire est choisi en fonction des ressources disponibles qui permettront aux individus de vivre toute l'année : c'est la sédentarisation.

Précisons tout de même que le terme "révolution" est à prendre avec précaution : en effet, les transformations se firent sur plusieurs siècles . Mais, comparées à la lente progression paléolithique, les modifications apparues au cours de cette période paraissent très rapides : en moins de deux millénaires, la vie de l'homme va changer plus profondément que pendant les deux millions d'années qui ont précédé ce grand tournant de l'histoire.

2. Techniques de construction

Le bois et l'argile sont les matériaux les plus utilisés dans la construction : dans notre région, ils sont très courants. De plus, le torchis est un excellent isolant contre le froid, la chaleur et l'humidité. Quand le bois est absent de la région, les hommes utilisent la pierre.

C'est le site de Cuiry-les-Chaudardes, dans l'Aisne, qui a servi de modèle pour la restitution de notre maison néolithique. Datée de 4600 ans avant notre ère (Néolithique Moyen ), elle est de forme trapézoïdale et mesure 39m40 de long sur 7m25 à 8m50 de large. Disposant d'une entrée orientée à l'est, offrant ainsi son plus petit côté aux vents dominants, ce bâtiment est constitué de 5 rangées longitudinales de poteaux de bois (dont 3 rangées de poteaux intérieurs), qui supportent des poutres horizontales sur lesquelles viennent se poser des chevrons reliés entre eux par un système de voliges (baguettes souples en saule ou en noisetier) entrelacées sur lesquelles sont "cousues" des bottes de chaume (paille de roseau) à l'aide de cordelettes en lin. Au sommet de la toiture, le chaume est replié de chaque côté et recouvert de torchis. Les murs, non-porteurs, sont jalonnés de poteaux moins importants, reliés par des clayonnages de baguettes souples d'osier que recouvre sur ses deux faces un torchis, mélange d'argile, de paille et d'eau. Ces murs sont protégés des intempéries par la toiture qui descend très bas.

Ses dimensions imposantes lui permettent d'abriter une famille au sens large du terme, c'est à dire les parents, les enfants, mais aussi les frères et sœurs, les cousins, cousines, oncles et tantes…

A plusieurs niveaux, nous pouvons donc véritablement parler de néolithisation. Grâce à l'élevage et à l'agriculture, le temps libéré peut être consacré à l'invention de nouveaux outils plus précis et plus efficaces dans les domaines de la céramique, du textile et de la vannerie. Il en résulte également une explosion démographique et une spécialisation de l'artisanat qui engendre de lointains échanges.


http://www.mairie-villeneuvedascq.fr/histoire/archeologie/archeoparc/flash/html/neo.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Néolithique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les trous (poids de filet de pêche )Néolithique
» Néolithique alsacien
» 30e colloque interrégional sur le néolithique
» le régime paléolithique
» Un site néolithique exceptionnel à Pont-sur-Seine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Odyssée des savoirs :: Sciences Humaines, économiques & sociales :: Histoire - Culture & Débats-
Sauter vers: