L'Odyssée des savoirs

Ici sont traités toutes les sciences et les arts.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La légende de Mozart

Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 125
Localisation : Lutetia
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: La légende de Mozart   Mer 9 Mai - 7:25

Voila je continuerais à partir de maintenant ce grand feuilleton sur un des géants du classique à la vie tragique et passionante pour tous les historiens qui se sont penchés dessus. Je propose une sorte de synthèse , ludique et intéressante j'espère.

SOMMAIRE :

1. A Salzburg...par un soir de janvier 56-62 terminé
2. Le petit prodige 63-66 terminé
3. Premiers opéras 66-69 terminé
4. Bella Italia 69-73 terminé
5. Domestique à Salzburg 73-77
6. La parenthèse de 1777-1778
7. Retour à Salzburg , Munich 78-81
8. Débuts à Vienne 81-83
9. L'age d'or 83-87
10. Misère et chefs d'oeuvres 88-90
11. Le rétablissement fin 90-début 91
12. La conspiration fin 91.

_________________
"Veni , Vidi , Vici"
Jules César
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cultura.forumactif.fr
Guillaume
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 125
Localisation : Lutetia
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: La légende de Mozart   Mer 9 Mai - 7:25

1. A Salzburg par un soir de janvier….Leopold Mozart et Anna Maria Pertl sont fiers de vous annoncer , la naissance du petit Wolfgang , né le 27 janvier à 20 h00 dans la maison Hagenhauer , Getreidegasse , Salzburg.
Il faut dire que Anna Maria n’en est pas à son coup d’essai. 6 bébés , 2 survivants , Wolfgang et Nannerl , née en 1751…
Leopold à une bonne situation de Vizekappellmeister chez le tout puissant archévèque de Salzburg , Sigismund Von Schrettenbach , dont le successeur sera l’illustre Colleredo…
Cette année , fier , il édite sa méthode de violon qui le rendra célèbre dans toute l’Europe…
Le petit Wolfgang aime les maths. Il écrit sur les murs de sa maison des additions , des équations… En 1760 , il à quatre ans , il aime bien pianoter sur le clavier de sa sœur , pour chercher les notes qui s’aiment…
Un beau soir de 1761 , Schachtner , trompettiste à la cour , rend viste à la petite famille , il entre dans le bureau avec Leopold.
Il surprend Wolfgang en train d’écrire des notes incompréhensibles sur une partition. Ces gribouillages sont en fait de vraies notes de musique… C’est la première « composition » de Wolfi…

Lorsque quelques mois plus tard il apprend au clavecin un allegro en une demi heure , Leopold à le cerveau qui fait TILT !!!

« Je dois montrer ce miracle au monde »

A SUIVRE

_________________
"Veni , Vidi , Vici"
Jules César
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cultura.forumactif.fr
Guillaume
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 125
Localisation : Lutetia
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: La légende de Mozart   Mer 9 Mai - 7:25

2. Le petit prodige

(1763 , dialogue entre Wolfi et Mozart père , dans une pièce)

W : Papa , quand est ce qu’on arrive à Paris ???
L : D’abord , nous devons renflouer les caisses , on ne nous donne que des tabatières , des montres…aucun florin
W : Et des bisous : dans les jupes de Marie Antoinette et de Marie Thérèse…
L : Demain , lever à 6 h !! Ensuite nous devons aller chez la Pompadour…
W : Elle aime les bisous ???
L : Bon ça suffit Wolfi !!!
W : D’accord , mais le confort des calèches laisse à désirer , j’ai mal partout…

(1765 , la Haye , Wolfi tombe dans le coma , surmené)

Maria Anna : O mon Dieu , Wolfi se rétabilira t-il ???
Le docteur : Ecoutez , cet enfant est surmené ,il n’a méme pas 10 ans , 10 concerts par jour c’est trop , les relais de poste sont trop inconfortables. Il risque de devenir aveugle.

Wolfgang se rétablira , juste après ce sera au tour de Léopold de tomber malade… puis de Nannerl…
Malgré cela le voyage continue. Wolfgang est en contact avec toutes sortes de musiques : celle de Haendel , la musique française , anglaise , J.Ch Bach , Abel…


ŒUVRES MAJEURES COMPOSEES ENTRE 1762 ET 1766
-1ere Symphonie K. 16 : premier bijou , cette symphonie vous réserve de nombreuses surprises…
-Sonates pour violon K.6 à 9 : Très baroques , ces œuvres sont limpides et glissent dans un pur style mozartien
-Gallimathias Musicum K.32 : Farce rafraîchissante , cette œuvre préfigure la Plaisanterie musicale écrite en 1787.

_________________
"Veni , Vidi , Vici"
Jules César
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cultura.forumactif.fr
Guillaume
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 125
Localisation : Lutetia
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: La légende de Mozart   Mer 9 Mai - 7:26

3.Premiers opéras

Wolfgang est de retour à Salzbourg le 30 novembre 1766. La grande tournée de 3 ans à travers toute l'Europe est terminée. Wolfgang possède maintenant une grande culture , il a 10 ans.
L'année suivante , il travaille aprement CPE Bach , Hasse , Haendel et Eberlin. Il reçoit plusieurs commandes de la Cour du prince archevéque Sigismond von Schrettenbach dont :
-Die Schuldigkeit Von des Ersten Gebots : oratorio , W. compose la première partie , les deux autres sont confiées à Adlgasser et à Michael Haydn.
-Apollo et Hyacinthus , comédie latine , son premier vrai ouvrage scénique.
-Grabmusik : musique funèbre..
-une nouvelle symphonie.

Il reprend aussi des morceaux de sonates françaises et les arrange en concertos pour clavecin.

Et puis le 11 septembre 1767 , ayant passés 9 mois à Salzbourg , les Mozart se mettent à nouveau en route pour Vienne , ou doivent se célébrer les noces de l'archiduchesse (non pas les chaussettes) Maria Josepha. Mais une terrible épidemie s'abat sur la famille impériale , c'est la panique à Vienne , Leopold ne songe plus qu'a fuir. Il repart le 26 octobre sans avoir donné un seul concert à Vienne...

Mais Wolfgang est atteint de la variole. Par miracle , il est soigné à Olmutz.

Le 10 janvier 1768 , ils sont à Vienne. Wolfgang écrit la Finta Semplice qui subit une cabale et qui ne sera pas représentée à Vienne. Bastien et Bastienne , un autre opéra écrit dans l'année sera représenter chez le Dr Messmer. Le 5 janvier les Mozart sont de retour à Salzbourg.
A peine arrivés , ils repartent , pour l'Italie cette fois ci.

_________________
"Veni , Vidi , Vici"
Jules César
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cultura.forumactif.fr
Guillaume
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 125
Localisation : Lutetia
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: La légende de Mozart   Mer 9 Mai - 7:26

4.Bella Italia

Ce chapitre est sous forme d'une lettre fictive envoyé par Johann Adolf Hasse , témoin occulaire , à un de ses amis.

Dresde , 18 novembre 1773

Je vous écris cher ami pour vous faire part d'un miracle singulier que j'ai croisé en Italie il y'a deux ans , pendant l'echec de mon dernier opéra.
Le jeune Wolfgang Amadeus Mozart , prit la route en 1769. Ils passèrent à Mantoue , à Milan où il fut adoré , à Parme et enfin à Bologne où le vieux Padre Martini , qui était dans sa 65e année , professeur et compositeur éminent , accueilli Mozart dans l'Académie Philarmonique de la ville , alors qu'il n'avait pas atteint l'age réglementaire de vingt ans...

Il se rendit à Rome , où il écouta le Miserere d'Allegri et le retranscrit de mémoire , puis fut décoré de l'éperon d'or !

Cet enfant nous éclipsera !

J'ai choisi volontairement de sauter les voyages suivants, que je vais résumer brièvement. Mozart revient en Italie l'année suivante , il compose Ascanio in Alba , repart sans le poste qu'il convoitait , puis revient en 1772-1773 à Milan pour son opéra Lucio Silla.

Oeuvres à signaler :
-Mithridate , opéra de jeunesse encore assez baroque
-La Betulia liberata , oratorio , perle encore inconnue.
-Lucio Silla , premier grand opéra de Mozart , brillant , il pose les premières bases du corpus opératique mozartien.
-Quelques quatuors intéressants.

_________________
"Veni , Vidi , Vici"
Jules César
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cultura.forumactif.fr
Guillaume
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 125
Localisation : Lutetia
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: La légende de Mozart   Mer 9 Mai - 7:27

5.Domestique à Salzburg : entre frénésie créatrice et agacement ; 1773-1777

1773 : Sturm und Drang !
Première année à Salzburg , comme Konzertmeister , cetta année voit de nombreux chefs d'oeuvres naitre , et un voyage infructueux à Vienne aprés le décés de Gassmann.
L'Exsultate Jubilate est une oeuvre brillante , écrite pour le castrat Rauzzini.
Au contact des viennois un formidable déclic se produit : c'est le Sturm und Drang , le premier "accés de génie de Wolfi". Rien que pendant cette période , il écrit les symphonies 25 , 28 , 29 , les quatuors K.168 à K.173 , Thamos , le concerto pour piano n° 5 K.175.

1774 : La lassitude
Et puis soudain , Wolfgang se remet à écrire d'autres pages , plus conventionnelles telles que le concerto pour basson les sonates pour piano K.279 à 284. Et puis il y'a les obligations pesantes de la cour de Colloredo : musique d'église et sonates d'église , conventionnelles...

1775 : L'espoir munichois :
L'espoir va venir de Munich , l'electeur Maximilien veut en effet un opéra buffa pour le carnaval. Ce sera La Finta Giardiniera. Le succés est au rendez vous...
Et puis lorsque Wolfi revient à Salzburg c'est encore d'un opéra qu'il s'agit...Il re pastore.
Et puis les obligations reprennent Wolfi , qui compose également les 5 concertos pour violon...

1776 : Vingtiéme année à Salzburg...
Les oeuvres ne cessent de se succéder : la Sérénade Nocturne , le concerto pour trois claviers , le concerto pour piano n°8 K. 246 et surtout la Sérénade Haffner , oeuvre de grande ampleur.
La fin de l'année est exclusivement consacrée entièrement à la musique d'église.

1777 : le dilemne du Jeunehomme
A part le concerto Jeunehomme K.271 , oeuvre marquante , aucune oeuvre ne sort de son atelier en 1777.
Et puis soudain il décide de partir. Le 23 septembre , Mozart et sa mère quittent Salzburg

_________________
"Veni , Vidi , Vici"
Jules César
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cultura.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La légende de Mozart   

Revenir en haut Aller en bas
 
La légende de Mozart
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R - mettre une ligne de la légende en italique
» la légende du forum des bannis
» Le menez Bré et sa légende
» La légende de Mélusine
» Documentaire: La légende du Crâne de Cristal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Odyssée des savoirs :: Arts & Culture :: Musique classique & ancienne-
Sauter vers: